Se doter d'un cadre clair

     Reconnaître ses réussites     Inscrire sa raison d'être

             dans son activité professionnelle     Retrouver le sens de la collaboration

« A l'automne 2002, je suis responsable d'un service de l'économie locale qui reçoit du public.

Je dispose d'une large autonomie au quotidien dans mon environnement de travail et dans le management de mon équipe.

J'ai pourtant l'impression d'avoir raté mon évolution professionnelle.

Je questionne ma légitimité et ma place dans cette structure. Je suis sur le point de quitter mon emploi.

Accompagnée par François-Noël Tissot, je perçois combien je tiens à ma mission.

Je redécouvre mon projet d'enfance, dont je ne me suis jamais départie.

Je relis mon parcours comme le résultat de mes choix profonds.

Je reconnais que cela a de la tenue - et vaut bien mon engagement.

En trois réunions sur mon lieu de travail, je quitte l'émotionnel pour mobiliser mes émotions au service de mon projet. Je passe de la rébellion à la responsabilité.

Aujourd'hui, mon côté dissident sert ma force de proposition.

Je gagne l'adhésion de ma hiérarchie sur ma position et sur mes moyens.

Je m'en sens plus compétente et légitime dans mes relations à notre public.

Je suis pilote et je laisse les problèmes des autres à leur place : avec eux.

Pour l'avenir, la culpabilité et la peur ont disparu : je me sens à ma place.

Je recommande François-Noël Tissot à qui veut se doter d'un cadre clair, très pragmatique, reconnaître ses réussites, inscrire sa raison d'être dans son activité professionnelle et retrouver le sens de la collaboration. »

Rapporté le 12 novembre 2004, à Bry-sur-Marne, par *****, responsable de service, 55 ans.