Entre cousins

Eté 2005, nombreux sont ceux de nos contemporains issus de France métropolitaine qui partagent l'héritage génétique commun à la descendance de Joseph Tissot et de Marie Droguet, d'Antoine Chillet et de Marie Vivert, d'une part, de Françoise Marie Lyon et d'Adrien Dubouloz d'autre part.

Les traceurs génétiques dont on parle ici sont ceux qui permettent de repérer le parcours migratoire de nos ancêtres. Leur identification a été rendue possible dans le cadre du Genographic, une étude génétique conduite par National Geographic auprès de 100 000 personnes de tous les continents.

  Comment cela s'est passé
  Le sens
  Résultats

Comment cela s'est passé

Le 20 août 2005, à l'occasion de la célébration de l'anniversaire de nos parents, 85 ans pour Pierre, 80 ans pour Bernadette, nous avons souhaité associer notre famille à l'initiative de National Geographic.

Didier, pharmacien, donc scientifique, a validé le sérieux de l'étude et nous a permis de concrétiser l'inscription du patrimoine génétique commun à nos enfants dans cette étude mondiale.
Nous nous sommes cotisés pour (nous) l'offrir à nos parents, Papou et Bonne-maman, qui ont accepté de procéder au prélèvement et à l'analyse de leurs cellules et au partage de cette information commune.

Ces prélèvements ont été envoyés aux Etats-Unis pour analyse et inscription parmi les autres.

Le sens

Pour nos parents, c'était une façon de marquer leur inscription à la fois comme maillons dans la chaîne ancestrale de vie qu'ils ont perpétuée et aussi dans la modernité de notre humanité qui se redécouvre dans cette étude mondiale.

Pour nos enfants, c'était rechercher ensemble cette trace de l'histoire insue que nous leur avons transmise et inscrire la richesse de leur diversité de cousins et cousines dans une lignée commune.

Pour nous, c'était prendre part au présent et l'avenir qui se construit, à notre village global qui advient en même temps que nous y prenons part.

Résultats

  Notre Adam 

  Notre Eve

  Tous les résultats

  Points de repère

  Où allons-nous ?